La visite d’Etat effectuée au Sénégal du 21 au 22 juillet 2018 par Son Excellence Monsieur XI JINPING, Président de la République Populaire de Chine, aura été historique. Par l’accueil grandiose que lui a réservé à son arrivée le 21 juillet par Son Excellence Monsieur Macky SALL et la forte mobilisation des Sénégalais en communion avec la communauté chinoise établie à Dakar. Des moments forts ont ponctué le séjour de l’hôte du Sénégal : la signature de dix Accords, la décoration du Président de la République Populaire de Chine, XI JINPING, au titre de Grand-Croix dans l’Ordre national du Lion.

En présence des deux Chefs d’Etat, les dix Accords de coopération ont été signés, avec leurs homologues chinois, par les Ministres des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Sidiki KABA, le Ministre de l’Economie et des Finances Amadou BA, le Ministre des Infrastructures Abdoulaye Daouda DIALLO, le Ministre des Transports aériens Maïmouna NDOYE SECK et le Ministre du Commerce Alioune SARR. Ces Accords de coopération concernent les domaines de la justice, des infrastructures, de l’énergie, de la coopération technique et économique, de la valorisation du capital humain et de l’aviation.

La coopération sino-sénégalaise a été élevée au rang d’un partenariat stratégique global qui embrasse des domaines et secteurs aussi variés que l’agriculture, l’industrie, la santé, l’éducation, le renforcement de capacités, la culture, le sport, la sécurité, le transport, les technologies de l’information et de la communication.

La vitalité de cette coopération est attestée par l’appui de la République Populaire de Chine au Sénégal pour un montant de 1209 milliards de francs CFA mobilisés depuis 2005 dont 963 milliards de francs CFA entre 2012 et 2018, soit 80% du montant total.

Au cours de cette visite, il a été souligné l’excellence des relations bilatérales entre Dakar et Beijing, les liens d’amitié qui existent entre les deux Chefs d’Etat mais également la qualité exemplaire de la coopération sino-sénégalaise. Il a été aussi question d’une vision partagée sur le développement de l’Afrique et sur les enjeux qui sont aujourd’hui au cœur des relations internationales.

Avant la fin de la visite, le Chef de l’Etat Macky SALL a reçu, le dimanche 22 juillet 2018, des mains de son homologue chinois Xi JINPING, les clefs de l’Arène Nationale, une infrastructure d’une capacité de 25 000 places.

LES MOTS FORTS DE LA VISITE

Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal

  • «Les relations entre la Chine et le Sénégal sont excellentes ; elles sont conviviales parce qu’elles reposent sur la solidarité, le respect ainsi que la confiance réciproque. Nous travaillons dans la concertation pour une coopération consensuelle et mutuellement bénéfique»
  • «L’autoroute Ila Touba, la plus grande infrastructure routière de l’histoire du Sénégal, est un exemple illustratif de ce partenariat multidimensionnel qui sera davantage renforcé avec les importants accords que nos deux pays viennent de signer dans le cadre de cette visite »
  •  «J’ai réitéré le soutien du Sénégal à l’initiative «La ceinture et la route » qu’il a lancée en 2013, en partant de l’histoire des anciennes route de la Soie pour encourager la connectivité et les échanges entre les pays par la construction d’infrastructures qui facilitent le transport, le commerce et l’investissement »
  • «Le parcours du peuple chinois est clairement un message d’espoir pour dire que le sous-développement n’est pas une fatalité et que la bataille pour le progrès se gagne d’abord par un état d’esprit combatif »

Son Excellence Monsieur Xi JINPING, Président de la République Populaire de Chine

  • «Comme il est chanté dans l’hymne national du Sénégal : «Epaule contre épaule, mes plus que frères… », nous sommes prêts à continuer à travailler épaule contre épaule avec le peuple sénégalais et les autres peuples de l’Afrique pour ouvrir un meilleur avenir aux relations sino-sénégalaises et aux relations sino-africaines »
  • «Les deux pays vont intensifier davantage les échanges de haut niveau, élever le niveau de confiance mutuelle, s’accorder un soutien plus ferme sur les questions touchant les intérêts vitaux et les préoccupations majeures de part et d’autre pour fournir une garantie politique solide au développement des relations bilatérales »
  • «J’ai le vif sentiment que ce continent recèle un énorme potentiel de développement et qu’il est promis à un avenir radieux. Le développement de la Chine va apporter plus d’opportunités à l’Afrique et le développement de l’Afrique insufflera une nouvelle vitalité au développement de la Chine »