Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l'Extérieur

REUNION DE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DES ACCORDS
DE COOPERATION SIGNES ENTRE LE SENEGAL ET LE ROYAUME DU MAROC

ALLOCUTION DE S.E MONSIEUR L’AMBASSADEUR

MAME BABA CISSE
SECRETAIRE GENERAL DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES SENEGALAIS DE L’EXTERIEUR,

Madame Mounia BOUCETTA, Secrétaire d’État auprès du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Royaume du Maroc,

Son Excellence Monsieur Taleb BARADA, Ambassadeur du Royaume du Maroc à Dakar,

Mesdames et Messieurs les Directeurs et Chefs de services,

Mesdames et messieurs les Experts,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, au nom de Son Excellence Monsieur Mankeur NDIAYE, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, et en mon nom propre, vous souhaitez, Madame le Secrétaire d’Etat, ainsi que la délégation qui vous accompagne, une chaleureuse bienvenue au Sénégal.

Votre visite qui s’inscrit dans le cadre du renforcement continu des relations exceptionnelles qui existent entre le Royaume du Maroc et le Sénégal nous donne l’occasion de faire le point sur la mise en œuvre des nombreux accords que nos deux pays ont signés ces deux dernières années, au total 39 accords, 32 en mai 2015 et 07 en novembre 2016.

Madame la Secrétaire d’État,

Ce nombre important de textes qui couvrent des domaines importants et variés allant de l’économie, à l’énergie en passant par les finances, l’éducation, l’habitat, la santé, l’environnement, pour ne citer que ceux-là, témoigne si besoin en était, de la vitalité de notre coopération bilatérale

que nos deux Chefs d’Etat , Son Excellence Monsieur Macky Sall, Président de la République du Sénégal et Sa Majesté Mouhamed VI, Roi du Maroc, ont érigé en partenariat stratégique orienté vers une optimisation des efforts conjoints en faveur d'un développement humain, économique, durable et mutuellement bénéfique.

Madame la Secrétaire d’État,

Cette présente rencontre constitue ainsi une réelle opportunité d’apprécier le niveau de mise en oeuvre de ces différents accords, de déceler les difficultés rencontrées et de trouver, ensemble, des solutions pour les surmonter. Certes, des contraintes existent liées souvent à des lenteurs dans des procédures administratives. Mais, globalement, on peut se satisfaire de la bonne dynamique de réalisation de nos engagements qui se matérialise par des contacts réguliers de nos experts techniques à travers, notamment, des Comités de suivi mis en place à cet effet.

A cet égard, il me plaît de souligner le bon rythme d’exécution de deux projets phares que sont le Point de débarquement aménagé de pêche artisanale de Soumbédioune et la Cité de l’Emergence réalisée par le Groupe Addoha qui prévoit de livrer six building en fin 2017. Vous aurez l’occasion, Ma-dame le Secrétaire d’Etat, de visiter ces chantiers dans l’après midi pour apprécier de visu.

Il conviendrait, également, pour tous les autres accords, de maintenir un bon rythme de mise en œuvre tel que voulu par les Hautes Autorités qui suivent de près les différents projets portant, entre autres, sur :

✓ La coopération dans les domaines du développement des filières animales, de la santé et de la santé publique vétérinaire ;

✓ Le transport international des voyageurs et des marchandises ;

✓ Le partenariat pour la mise en place d’un dispositif de financement pour l’accompagnement de la petite agriculture et du milieu rural ;

✓ La création d’un centre de formation dédié à l’entreprenariat ;

✓ Le partenariat relatif aux actions communes de promotion et de développement touristique.

D’ores et déjà, je me réjouis des échanges entre les experts de nos deux délégations qui j’en suis convaincu déboucheront sur des résultats positifs.

Madame la Secrétaire d’État,

Au moment où nos deux pays sont résolument engagés dans un processus de construction d’économies fortes pour et dans une Afrique plus forte et unie, nous avons le devoir de réussir toutes nos ambitions.

C’est pourquoi, je ne saurai clore mon propos sans réitérer mon appel aux départements techniques respectifs de nos pays à continuer de formuler des propositions concrètes susceptibles d’accroitre nos échanges multi-formes à la hauteur des nobles ambitions de nos Chefs d’Etat.

En vous renouvelant la disponibilité totale de mon pays à mettre en œuvre l’ensemble des accords signés entre le Sénégal et le Maroc, je vous redis toute notre joie de vous accueillir à Dakar et je souhaite plein succès à nos travaux.

Je vous remercie de votre aimable attention.