Son Excellence Macky SALL en compagnie de son homologue argentin Mauricio MACRI

Un succès diplomatique qui confirme le leadership du Président de la République Macky Sall

Le Sénégal a enregistré le lundi 8 octobre 2018, à Buenos Aires en Argentine, un succès diplomatique retentissant en présence de Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République, dont le leadership n’est pas étranger à cet honneur fait au Sénégal d’organiser la 4ème édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ2022). C’est une première dans l’histoire de l’Olympisme qu’un pays d’Afrique accueille cette compétition réservée aux athlètes de 15 à 18 ans.

Dans son discours, le Président Macky SALL a salué un choix qui «honore notre pays et le continent». Il n’a pas manqué de rendre hommage aux autres candidats africains : le Nigeria, la Tunisie et le Botswana. «Chacun de ses pays frères aurait mérité d’accueillir les jeux», dira le Président de la République pour qui, «en définitive, c’est toute l’Afrique, berceau de l’humanité par l’histoire et plus jeune continent par sa démographie, qui donne rendez-vous à la jeunesse sportive du monde en 2022.»

   Devant les autorités du CIO dont notre compatriote Mamadou Diagna NDIAYE, le Chef de l’Etat dira : «Le Sénégal et sa jeunesse sont fiers de l’honneur que vous nous faites, en confiant à notre pays l’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse de 2022.»

Et d’annoncer la construction avant 2022 d’un stade olympique de 50 000 places qui viendra renforcer, en termes d’infrastructures, la réfection du stade Léopold Sédar Senghor d’une capacité de 60 000 places.  

Le Président Macky SALL a rappelé que le Sénégal s’«était déjà doté d’une arène nationale à Pikine et du "Dakar Aréna", construit sur le nouveau pôle urbain à Diamniadio, et qui abritera, avec Dakar et la ville balnéaire de Saly, les compétitions de 2022».

  En marge de cette 133ème Session des Jeux Olympiques de la Jeunesse, le Président de la République Macky SALL a été reçu par son homologue argentin Mauricio MACRI avec qui il a échangé sur des perspectives de coopération, entre nos deux pays, dans le secteur de l’agriculture et de l’élevage.