New-York 25 nov (APS) - Le Sénégal planifie l’ouverture et la réouverture de certaines de ses ambassades pour renforcer sa présence sur la carte diplomatique du monde, a annoncé le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye.

 

"Il y a un repositionnement stratégique du Sénégal à travers le leadership du président de la République par une présence plus forte sur la scène internationale, et avec une adaptation de la carte diplomatique", a-t-il dit à des journalistes sénégalais présents à New York pour la couverture de la présidence sénégalaise du Conseil de sécurité du mois de novembre.

 

Selon Mankeur Ndiaye, le Sénégal doit se donner "les instruments de son action diplomatique", une perspective qui passe a-t-il dit par le renforcement de sa présence en Amérique Latine par exemple.

 

"Nous avons regardé la carte diplomatique et nous avons constaté que sur l’espace de l’Amérique Latine et des Caraïbes, nous n’avons qu’une seule représentation diplomatique qui et au Brésil", a-t-il fait observer, avant d’ajouter : "Nous pensons que c’est très insuffisant et que nous devons renforcer notre présence dans cette partie région".

 

De l’avis du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, le Sénégal est de même "sous-représenté en Europe centrale et orientale". 

"Nous avions une seule ambassade en Russie, c’est pour cela que nous avons décidé d’ouvrir en Pologne une représentation diplomatique", a souligné Mankeur Ndiaye.

 

La présence diplomatique sénégalaise en Afrique sera parallèlement renforcée, étant entendu que le Sénégal compte déjà "une vingtaine" de missions diplomatiques sur le continent.

 

"Nous avons ouvert une ambassade au Niger qui sera fonctionnel dans quelques semaines, puisque nous avions jusque-là un consul honoraire (..)", a indiqué M. Ndiaye.

 

"Il s’agit d’un pays qui a une position géostratégique importante", a dit le patron de la diplomatie sénégalaise, évoquant les migrants sénégalais transitant par le Niger pour se rendre en Europe.

 

Il a par ailleurs annoncé ’’dans les prochaines semaines’’ un ambassadeur du Sénégal en République démocratique du Congo (RD Congo).

 

Si l’on en croit Mankeur Ndiaye, le "renforcement de l’influence du Sénégal au niveau international passe également par l’ambition de diriger la commission de l’Union africaine (UA), celle d’intégrer le Conseil de paix et de sécurité de l’UA mais aussi de promouvoir la candidature du Sénégal au Conseil des droits de l’homme des Nations unies pour 2017".